L'alopécie Androgénétique chez la Femme

Alopécie androgénétique chez une femme en pleine mésothérapie

L’alopécie androgénétique se produit également chez les femmes mais ne provoque pas une calvitie. Elle se manifeste par un amincissement et une réduction de la densité des cheveux. Les femmes possèdent également des hormones males qui créent de la DHT, à l’origine de l’alopécie.

Une femme va savoir qu’elle a un problème de perte de cheveux lors :

  • Du brossage, en découvrant une grande quantité de cheveux détachés.
  • Elle se douche et que le bac est plein de mèches, en plus grand nombre que la normale . 
  • Le cuir chevelu se montre obstinément, peu importe à quel point elle essaie de le camoufler avec des coiffures différentes.

La perte de cheveux chez la femme peut affecter dès la fin de l’adolescence et le début de la vingtaine et si rien n’est fait comme traitement, le problème peut se développer à des niveaux avancés.

Bien que nous perdions tous en moyenne 50 à 100 cheveux par jour, une perte excessive de cheveux nécessite une attention et un traitement immédiat.

Comment se manifeste l’alopécie androgénétique chez la femme ?

L’alopécie androgénétique (AAG) est une sensibilité des follicules pileux aux androgènes qui sont les hormones mâles responsables de la réduction de la reproduction des cheveux.

Cependant, l’alopécie androgénique chez la femme ne résulte pas d’une calvitie comme celle qui se produit chez l’homme, elle est un peu différente puisqu’elle n’a pas l’aspect de boule de billard qui est commun dans la perte chez l’homme.

Les modèles d’alopécie androgénique chez les femmes varient dans la façon dont ils se produisent. Il y a plusieurs possibilités.

Cela peut arriver sur le dessus de la tête en partant de la raie au milieu du crâne en se propageant sur les côtés, c’est ce qu’on retrouve le plus. 

  • Sur la zone frontale où cette dernière va se creuser. (cf phase 2 et 3 sur l’image de la classification de Ludwig à côté)
  • Sur les côtés où les tempes vont commencer à s’éclaircir

De plus, les femmes souffrent rarement d’une calvitie totale. Il est important de noter que les femmes ont des schémas de perte de cheveux différents de ceux des hommes et que la plupart des femmes ont des types de perte qui sont moins schématisées.

Dans tous les cas, les cheveux sur la couronne restent toujours, sauf dans des rares cas de ménopauses assez compliqués.

La classification de ludwig pour les stades de l'AAG chez les femmes

Les causes de l’alopécie androgénétique chez la femme

L’AAG chez est déclenchée par l’augmentation des niveaux d’androgène dans le corps. L’hormone masculine (testostérone) qui, lorsqu’elle est convertie en une autre hormone appelée dihydrotestostérone (DHT), attaque les follicules pileux. Lorsque cela se produit, il en résulte une chute de cheveux progressive sur plusieurs années.

Cependant, il existe des causes d’alopécie qui n’ont rien à voir avec ce facteur génétique et qui ont plus à voir avec le fait d’être une femme. Il s’agit de :

  • La ménopause : La ménopause contribue également à la chute de cheveux androgène chez les femmes, car le niveau d’œstrogène (une hormone féminine) diminue de façon significative. Les faibles niveaux d’œstrogène entraînent la perte de cheveux.

  • L’accouchement : Les femmes perdent également leurs cheveux après l’accouchement, surtout si l’enfant naît avec une masse de cheveux épaisse. Lorsque cela se produit, la chevelure de la mère ne va plus être aussi fournis qu’auparavant.

  • Carence en vitamines : Les vitamines font partie de l’alimentation équilibrée et sont très essentielles pour la croissance des cheveux. On sait qu’un apport insuffisant en vitamines peut provoquer une alopécie. Les vitamines essentielles nécessaires à la pousse comprennent les vitamines A, E, le complexe B- les vitamines B3, B6, le panthénol, la biotine et l’inositol.

  • Carence en fer : La plupart des gens ne le savent pas, mais une carence en fer cause non seulement l’anémie, mais aussi la perte de cheveux. Le fer est un minéral dont l’organisme a besoin pour produire des cheveux sains. En cas d’anémie, la chute peut également s’aggraver. Les aliments riches en fer doivent être pris, mais pas en excès, car cela pourrait entraîner d’autres complications de santé.

  • Quelques raisons supplémentaires : Les femmes qui souffrent du syndrome des ovaires polykystiques ont très probablement une alopécie parce que ce syndrome augmente considérablement le niveau d’androgène.

Lorsqu’une femme souffre d’une instabilité immunitaire qui cause une maladie grave, l’un des symptômes de cette maladie peut se traduire par une perte de cheveux. Des conditions telles que le lupus, l’effluvium Télogène, le cancer, les infections fongiques et bien d’autres encore impliquent la chute.

L’AAG peut également être causée par des kystes ovariens, les pilules contraceptives contenant des androgènes, etc. L’étendue de l’alopécie dépend de la sensibilité du cuir chevelu aux androgènes.

Certaines de ces conditions peuvent être traitées afin de retrouver sa chevelure. La femme peut envisager certaines options de traitement et il lui est conseillé de chercher un spécialiste qualifié pour arriver à ses fins.

Quelle est la vitesse de croissance des cheveux ?

Il est vraiment très important de connaître la vitesse moyenne de croissance des cheveux, cela permet de mieux comprendre comment gérer votre chevelure.

Ce temps dépend des différents facteurs comme l’âge, l’hérédité et différents facteurs environnementaux mais on peut estimé celui-ci à entre 1 et 2 cm par mois ou 0,3 mm à 0,5 mm par jour).

Ujne femme montre un chronomètre pour symboliser le temps de chute d'un cheveu

Comment traiter l’alopécie androgénétique chez la femme ?

Vous pouvez ralentir le processus de perte de cheveux en faisant recours à un traitement. Il existe actuellement des traitements pour vous aider à gérer l’AAG. La solution recommandée est une approche globale comprenant des stimulants de pousse des cheveux, des antiandrogènes, ainsi que des bloqueurs d’androgènes, tous exécutés avec une bonne discipline alimentaire.

Les produits capillaires

Le minoxidil est le stimulant de croissance des cheveux. Il est appliqué par voie topique pour améliorer le flux sanguin vers les follicules afin de favoriser la croissance capillaire. Bien qu’il ne soit pas en mesure de raviver ces derniers lorsqu’ils sont morts, il peut être utilisé avec d’autres médicaments pour empêcher la DHT de les réduire ainsi que pour produire des cheveux plus sains à partir de cheveux vivants. 

Il existe également des produits efficaces qui peuvent provoquer la régénération et l’épaisseur des cheveux, il est important pour la femme de se méfier, car la plupart de ces produits ne fonctionnent pas vraiment et seulement très peu le font.

Il est sage d’éviter les produits qui promettent des résultats rapides. Un bon produit capillaire prend du temps à agir, environ un an et plus, ceux qui promettent des semaines de résultats mentent, car les follicules pileux demandent du temps avant de se rétablir pour pouvoir produire de nouveaux cheveux.

D’autres traitements améliorant la pousse comprennent des sprays et des shampooings avec des composants de stimulation pour une nouvelle croissance des cheveux.

Les bloqueurs d’androgènes (de DHT dans ce cas) sont également des composants essentiels du traitement de l’alopécie androgénique chez les femmes. Il y a l’Acétate de cyprotérone ou encore la Spirinolactone qui fonctionnent efficacement. Bien qu’ils aident à annuler les changements hormonaux dévastateurs qui provoquent cette condition, combinés au minoxidil,  vous pourrez stabiliser la perte de cheveux et améliorer la poussede nouveaux cheveux.

En somme, le minoxidil lié à un bloqueur d’androgène est l’alliance parfaite pour venir à stabiliser votre AAG.

Les Vitamines pour la croissance des cheveux

Les femmes qui souffrent d’alopécie androgénique doivent être particulièrement conscientes de leur alimentation. Cela n’empêchera pas la chute mais peut la ralentir.

Une mauvaise alimentation peut aggraver leur perte de cheveux. Les mèches doivent recevoir suffisamment de vitamines et de nutriments, sinon leur cycle de pousse peut s’arrêter et les mèches peuvent commencer à tomber en grand nombre.

La vitamine B est un traitement très important de l’alopécie, car elle aide le corps à produire des protéines, dont les mèches ont besoin pour pousser et rester fortes. Elle empêche également les brins des cheveux de devenir secs et cassants.

Une cure de vitamine pour les cheveux

La vitamine E stimule la pousse des cheveux en augmentant le flux sanguin vers le cuir chevelu. Le sang transporte les vitamines, les minéraux et les nutriments vers les mèches. Les vitamines A et C sont également bonnes pour les cheveux.

Une circulation sanguine saine assure une alimentation adéquate des mèches. 

Attention : Les vitamines ne règlent pas une alopécie andro-génétique. Le problème est hormonale.

La biotine

La biotine ou la vitamine B7 fait partie des nutriments les plus essentiels pour limiter et prévenir la chute. La biotine est nécessaire à la production naturelle de cheveux par votre corps.

Pour cette raison, une supplémentation suffisante en biotine dans votre alimentation quotidienne assure une croissance saine et des cheveux forts. La biotine se trouve dans des aliments comme les œufs, les céréales et le riz brun entièrement naturel.

On recommande également de prendre un bon supplément de biotine même si celui-ci n’est pas suffisant à lui tout seul. 

La biotine et les aliments riches en vitamine B7

Le massage du cuir chevelu

Un massage du cuir chevelu est un autre traitement intéressant de l’alopécie chez la femme. Il améliore la circulation sanguine dans la zone du cuir chevelu. Cela signifie que de plus en plus de nutriments stimulant la pousse, comme les acides aminés et la biotine, peuvent être facilement transférés à la racine de vos cheveux.

Ceci conduira alors directement à une meilleure et plus saine croissance des cheveux. Il aide également à se débarrasser de la saleté et d’autres débris qui peuvent obstruer les follicules et empêcher les nutriments d’atteindre les racines. Cependant, il n’est pas suffisant à lui tout seul.

Attention : les massages vont améliorer la circulation sanguine, ce qui peut améliorer la pousse. ils ne sont pas une solution à eux seuls et doivent être liés au minimum à des anti-androgènes pour stabiliser la perte et au minoxidil pour obtenir des repousses.

La greffe de cheveux

Une femme peut envisager les techniques chirurgicales pour retrouver ses cheveux. Lors de la greffe de cheveux, des follicules pileux provenant d’autres parties du corps sont prélevés et implantés dans les zones d’amincissement du cuir chevelu, mais cette idée peut ne pas être efficace si le sujet perd des cheveux sur tout le cuir chevelu.

Les options de traitement de l’alopécie à l’aide de plantes 

  • Le palmier nain est suspecté efficace pour le traitement chez les femmes souffrant d’une AAG. Il abaisse le niveau de DHT qui endommage le cheveu à la racine et provoque une chute excessive des cheveux.
  • Le thé vert peut stimuler la repousse naturelle des cheveux chez les personnes atteintes d’alopécie androgénétique. Il réduit la production de DHT.
  • L’extrait de racine de romarin et d’ortie peut également aider à minimiser la chute due à l’AAG.

Les huiles naturelles telles que l’huile de coco, l’huile de ricin et les masques capillaires enrichis d’herbes ayurvédiques sont des remèdes  utilisés depuis très longtemps contre la chute.

Retenez bien que les produits naturels sont intéressants mais pas aussi efficaces que les produits recommandés comme le minoxidil et une cure d’anti-androgène. 

Quelques précautions à prendre pour limiter l’alopécie androgénétique

Il est important pour vous de limiter une chute supplémentaire si vous voulez vraiment en avoir plus sur la tête. Voici quelques conseils :

  • Pensez à utiliser un anti-androgène, cela permet d’éviter la production de DHT et ainsi cesser réellement la chute des cheveux. Les produits naturels ne sont pas suffisants.
  • Utiliser un stimulant comme le minoxidil pour aider à la repousse des cheveux.
  • Évitez de faire des coiffures ou des tresses serrées.
  • Évitez d’utiliser des produits chimiques agressifs. Ils peuvent détruire votre chevelure et votre cuir chevelu. Si vous remarquez une augmentation des cassures, de l’amincissement et de la chute après l’utilisation de n’importe quel produit, vous devez immédiatement arrêter l’utilisation. Il est très possible que ce produit de soins capillaires provoque une réaction allergique qui va aboutir à une calvitie accélérée.
  • Complétez votre cure avec des traitements naturels. Certains sont efficaces contre l’alopécie androgénétique, ils peuvent non seulement freiner la chute des cheveux, mais aussi produire de nouveaux cheveux, favoriser la pousse des cheveux, fournir du sébum, améliorer la circulation sanguine vers le cuir chevelu.
  • Vous devez limiter le stress : le stress est l’un des principaux facteurs favorisant la calvitie ou l’alopécie. Il est très probable que l’état dans lequel vous vous trouvez actuellement soit causé par le niveau de stress extrême que votre corps et votre esprit doivent endurer tout au long de la journée. Pour cette raison, si vous voulez vraiment avoir plus de cheveux sur la tête et arrêter l’alopécie, assurez-vous de faire face à votre niveau de stress.

Conclusion

Celles qui souffrent d’alopécie doivent faire un diagnostic de leur condition avec précision par un médecin, un dermatologue ou un professionnel certifié du cheveu afin que la bonne option de traitement soit conseillée. L’autodiagnostic et le recours à des produits en vente libre sont découragés pour éviter les mauvais effets irréversibles.

Il est très important que vous commenciez le traitement dès que vous vous rendez compte que vos mèches s’amincissent. Cela va considérablement augmenter vos chances de les faire repousser. Si les follicules restent trop longtemps sans mèches, ils vont perdre leur capacité de fonctionner et la perte de cheveux va devenir permanente.

Vous voulez lutter contre votre alopécie ?

Ça tombe bien, il existe des solutions :

Une femme heureuse avec des cheveux