La greffe de cheveux au Maroc et ses avantages

Greffe de cheveux au Maroc
La greffe de cheveux au Maroc est une belle opportunité pour trouver un bon rapport qualité prix. En effet, les chirurgiens sont compétents et sont équipés de belles et puissantes technologies pour parvenir à de beaux résultats tout en payant un prix adapté au coût de la vie locale. Voici ce que vous devez savoir sur la greffe de cheveux au Maroc :

Le Maroc a connu ces dernières années des progrès dans le domaine de la santé, le domaine de la chirurgie plastique ou esthétique n’a pas été épargné. Faisant face au phénomène de calvitie, le royaume chérifien a su trouver des solutions efficaces aux traitements des alopécies.

Pour répondre à la demande, des cliniques spécialisées naissent chaque jour avec une amélioration sans cesse qualitative. Les prix pour une greffe capillaire au Maroc est largement plus avantageux que dans certains pays occidentaux. Plus encore, le rapport qualité-prix est très avantageux, ce qui justifie cette recrudescence de touristes médicaux, venus subir des interventions capillaires.

Plus précisément, qu’est-ce qui fait du Maroc une destination référence ? En quoi l’offre marocaine diffère des autres pays ? Nous répondons à ces questions dans cet article.

La greffe FUE (Follicular Unit Extraction) est sans aucun doute la technique la plus utilisée dans la transplantation capillaire au Maroc. La grande majorité des cliniques et centres spécialisées y ont recours.

Le procédé est simple : des unités folliculaires sont prélevées à l’arrière de la tête, dans la partie donneuse considérée comme presque toujours garnie (couronne Hippocratique). Les cheveux extraits sont ensuite implantés dans la zone receveuse manuellement grâce au micro-punch.

La résistance de ceux-ci est assurée, car ils proviennent du patient et dont très facilement adaptables au cuir chevelu du concerné. Ce qui favorise la repousse, aussi bien dans la partie donneuse que receveuse.

Généralement indolente, l’intervention dure quelques heures et n’a besoin que d’une anesthésie locale pour être pratiquée.

Greffe de cheveux pour résoudre un problème de santé

Elle dure plusieurs heures, et grâce à cette méthode, les chirurgiens plasticiens marocains obtiennent des résultats très satisfaisants, au point d’implanter jusqu’à 9 000 mini-greffons.

La technique DHI

La greffe DHI (Direct Hair Implantation) permet d’implanter des bulbes folliculaires à l’aide l’implanteur Choï. Sans rasage ni incisions, les cheveux sont directement implantés dans le cuir chevelu.

C’est une technique dont ont recours les praticiens marocains dans les cas où les patients ne souhaitent pas être rasés au préalable (c’est parfois le cas des femmes qui souffrent de calvitie ou de perte de cheveux). Elle garantit aussi une certaine harmonie dans les cheveux implantés et le patient en ressort sans cicatrice aucune.

La greffe de cheveux au Maroc c’est aussi la possibilité de faire le choix de la méthode souhaitée, avec les avis et conseils experts des Docteurs esthéticiens marocains.

Greffe de cheveux au Maroc : les prix

Au-delà de la qualité de leurs médecins chirurgiens ou de leurs infrastructures, les cliniques marocaines spécialisées dans les greffes de cheveux brillent aussi par leur tarification attrayante. Le tourisme médical est orienté vers le Maroc, car les prix des interventions de transplantation capillaire y sont vraiment incomparables.

Quand des villes françaises comme Paris, Nantes ou Lille sont sur des standards atteignant des dizaines de milliers d’euros, le Maroc bat tous les records de flexibilité tarifaire sur l’implant capillaire.

Le coût moyen du cheveu au Maroc tourne autour de 0,50 euro, ce qui permet aisément de comprendre qu’on est loin des tarifs de l’hexagone. Ce qui justifie la ruée des patients de plusieurs pays occidentaux vers les villes marocaines.

Certaines cliniques du pays proposent des forfaits uniques pour tous les types de calvitie et d’alopécie. Que ce soit  pour les petites calvities, la ligne frontale et vertex, les grandes calvities, le tarif est de 450 euros pour toute la procédure. Comptez jusqu’à 4 000 greffons implantés, en plus des nuits d’hôtel, les bilans sanguins, bilan opératoire… une offre unique et extraordinaire.

Si les prix de départ pour une opération de greffe de cheveux vont de 450 à 1 000 euros, ils peuvent aller jusqu’à 2 700 euros pour les centres haut de gamme. Ce qui importe, c’est le rapport qualité-prix qui est en général très bon. La plupart des cliniques vous proposent des offres qui contiennent également la prise en charge de votre séjour dans les villes marocaines.

Ce qui lui vaut, à la ville et au pays en général, la réputation de destination de greffe de cheveux pas chère.

Les innovations dans les techniques de greffe de cheveux

Le clonage des cheveux en laboratoire

Ce type de clonage a comme procédé d’effectuer un prélèvement des cellules germinatives chez un donneur, avant de les cultiver en laboratoire durant quelques semaines. Ceci a pour but de fabriquer de nouvelles cellules sur la base de ces cellules souches. Les nouvelles cellules seront ensuite réinjectées dans le cuir chevelu pour donner lieu à la poussée de nouveau cheveux.

Ce type de clonage a un intérêt particulier par rapport à la greffe de cheveux couramment pratiquée. Il garantit une quantité inépuisable de cheveux chez les personnes souffrant d’alopécie grave et dont la couronne n’est pas assez riche en cheveux. Des expérimentations menées sur des rongeurs ont permis d’observer quelques anomalies. En effet, la pousse des nouveaux cheveux se fait de manière désorganisée et dépigmentée.

L’auto-clonage des cheveux

À la différence du précédent type de clonage, celui-ci consiste à prélever par traction, à l’aide d’une pince à épiler, une racine de cheveux au niveau de la couronne. Cette racine de cheveux est ensuite implantée sur la partie affectée par la perte de cheveux dans une micro-incision, après avoir été exposé à un agent de cicatrisation. Ce procédé, selon les recherches, donne conduit à des résultats satisfaisant car, le cheveu pousse avec succès mais aussi de nouveaux cheveux naissent tout autour.

En outre, on observe la pousse d’un nouveau cheveu à l’endroit où la racine a été arrachée, ce qui laisse la possibilité d’une nouvelle extraction. Une interrogation subsiste : est-ce que le nouveau cheveu possédera les mêmes caractéristiques, en moyen et en long terme, que les cheveux de départ ? Si l’on peut répondre par l’affirmative à cette interrogation, alors la couronne serait considérée comme une source infinie de cheveux.

Les cheveux changent à différentes étapes de la vie

Au cours de notre vie, nous avons environ 25 cycles de croissance des cheveux. Il est important de noter que le nombre total de cheveux reste généralement constant (pour une personne sans alopécie), même si les cheveux passent par différentes phases.

Chez un sujet sain, on estime qu’il y a 80 à 90 % de cheveux en phase anagène et 10 à 20% en phase télogène. Cela signifie que 80 à 90 % des cheveux sont en phase de croissance et 10 à 20 % en phase de chute.

La croissance des cheveux est également affectée par les changements saisonniers. Par exemple, les cheveux poussent plus rapidement en été qu’en hiver et tombent davantage en automne qu’au cours des autres saisons. Le taux de croissance des cheveux a également tendance à ralentir avec le vieillissement. Les cheveux peuvent pousser jusqu’à une longueur de 36 pouces (environ 91 centimètres) chez les femmes. Il est rare de trouver des cheveux plus grands.

La greffe de cheveux pas chère au Maroc : mythe ou réalité

Compte tenu de la flambée de l’offre médicale, il s’est multiplié ces derniers temps le phénomène des ‘‘usines de greffes’’. Ces centres qui brillent par leurs incompétences et leur insouciance, avec à la clé des assistants et des infirmières qui pratiquent des interventions capillaires,  des conditions de salubrité et d’hygiène déplorables.

Ce qui mène à des milliers de dénonciations liées à des erreurs médicales. Voilà les conséquences de ces cliniques qui offrent du ‘‘Low-cost’’ aux patients.

Il est plus que vital de faire attention aux cris d’orfraie de ces cliniques réputées dangereuses. Quoi qu’elles soient très agressives avec un marketing flatteur dans les réseaux sociaux, avec des tarifs imbattables. Malheureusement, elles ne garantissent pas toujours la sécurité, l’expertise et la fiabilité nécessaire pour des opérations de greffe folliculaire.

Certes le Maroc est réputé pour ses prix bien plus bas que ceux de la France par exemple, mais attention à ceux qui en font un outil de commerce.

Où peut-on faire sa greffe DHI

Pourquoi choisir le Maroc pour une greffe de cheveux ?

Le choix du Maroc pour une greffe capillaire se fait par rapport à certains facteurs :

Consultation à distance et diagnostic personnalisé

Les cliniques spécialisées dans la greffe capillaire au Maroc proposent des consultations et des diagnostics à distance, pas besoin de se déplacer. Vous avez la possibilité de passer vos consultations capillaires en ligne, avec au préalable un formulaire que vous devrez remplir et envoyer.

Avec en prime les clichés de la zone touchée par l’alopécie Androgénétique, pour permettre aux médecins d’établir un véritable diagnostic personnalisé.

À la suite de cette consultation en ligne, vous recevez un devis détaillé comportant toutes les explications du processus menant à la greffe de cheveux que vous subirez. Ce devis inclura le prix et les étapes de l’intervention. Il est donc possible de réserver une greffe de cheveux au Maroc.

Cette consultation en ligne est totalement gratuite, et ne vous engage aucunement. Si vous venez d’un autre pays, vous devrez joindre une copie de votre billet d’avion pour que votre greffe soit programmée et préparée.

Les demandes de devis au Maroc

Le Maroc est l’un des seuls pays dans le Maghreb, qui offre la possibilité aux patients sollicitant des interventions de greffe capillaire, d’adresser des demandes de devis aux médecins chirurgiens. Ces derniers sont sélectionnés par leurs propres soins.

En effet, pour que le devis soit précis selon les cas, le patient doit préciser les zones et les surfaces sur lesquelles devront être prélevés et implantés des greffons ou des micro-greffons.

D’autres informations sont utiles : les traitements appliqués pour des problèmes d’alopécie ou du cuir chevelu, la pathologie pour laquelle vous souhaitez un traitement capillaire. En retour, vous pouvez exiger un certain nombre de précisions dans le devis qui vous sera envoyé. 

Homme calcul coûts associés à une greffe de cheveux à Lyon

La technique qui sera utilisée, le nombre de greffons qui seront extraits et implantés, le fait que les assistants du chirurgien dépèceront au microscope les bulbes ou les micro-greffons. Des engagements sur l’honneur sur certains points de la clinique… Quelques-unes des exigences qui doivent être les vôtres.

Suivi post-opération

La particularité des greffes de cheveux au Maroc, c’est le suivi post-opératoire, avec des conseils postopératoires, un accompagnement personnalisé après votre greffe capillaire. Le chirurgien s’assure que tout s’est bien passé, et que le résultat escompté des mois après est celui que vit le patient. Le patient communique constamment avec le praticien, en lui faisant parvenir les photos de l’évolution de la pousse de cheveux et de son cuir chevelu.

Cliniques modernes et équipées

Le système de santé au Maroc est aujourd’hui très développé. Le domaine de la chirurgie esthétique n’est pas en reste, avec des cliniques de greffe de cheveux hautement modernes et équipées, pour un traitement efficace. Avec un dispositif technologique très avancé et à certains endroits robotisés.

Faire vos greffes de cheveux dans ce pays, c’est faire le choix d’un cadre convivial, avec des chambres d’hospitalisation haut de gamme, un matériel de dernière génération.

Médecins expérimentés et qualifiés

La réputation de certaines villes marocaines (Marrakech, Rabat, Casablanca) dans la greffe de cheveux s’est aussi construite autour des équipes de professionnels chevronnés et qualifiés. Parmi eux le Dr Alami Mohamed, le Dr Kaoutar El Benna-Ghidalia, le Dr Claude Bernard de Lyon, et bien d’autres encore.

Ils font preuve d’une technicité et d’un professionnalisme qui dépassent les frontières du Royaume du Maroc. Tellement leur aura résonne à l’international, comme en témoignent leurs différents traitements.

Ces spécialistes de la transplantation capillaire sont rompus à la tâche, et très méticuleux pour redonner vie à vos cheveux. Ils se font seconder par des assistants et des infirmiers tout aussi qualifiés.

Des médecins qui parlent français 

En se déplaçant à l’étranger, c’est toujours intéressant de trouver des gens qui parlent votre langue. Si vous partez dans un pays qui n’est pas francophone, les difficultés de communication peuvent engendrer des résultats … inattendus.

Les étapes de la greffe capillaire au Maroc

L’opération qui peut souvent durer quelques, parfois même plusieurs séances.

Phase préparatoire

Pour réaliser une extraction parfaite des follicules pileux, il faut définir la zone traiter et la matérialiser grâce à un marqueur. Voilà ce à quoi s’attelle le chirurgien et son équipe pour préparer le patient pour l’opération. Puis la zone donneuse peut être rasée ou pas, selon la technique choisie.

Prélèvement des greffons

Dans cette étape le chirurgien peut se servir d’un extracteur ou peut simplement s’y prendre manuellement pour prélever les unités folliculaires. Tout est fait pour préserver la zone donneuse pour éviter au maximum les cicatrices et les douleurs, mais aussi lui donner une possibilité d’être à nouveau sollicitée pour une nouvelle greffe. Le même procédé peut être appliqué aux barbes et aux sourcils.

Sélection et vérification des greffons

Une vérification minutieuse des unités folliculaires au microscope pour s’assurer qu’elles contiennent entre 1 à 4 cheveux. Puis elles seront conservées dans du sérum physiologique réfrigéré, en vue de l’implantation. Tout doit être prêt pour la phase finale.

Préparation de la zone dégarnie

Cette zone correspond à la partie receveuse, celle où la calvitie a fait son nid. Selon la méthode adoptée, le chirurgien peut faire des petites incisions ou se servir d’une micro-pince. La zone quant à elle est maintenue sous anesthésie locale.

Implantation des greffons

Cette phase correspond à l’étape la plus longue de l’opération. A l‘aide d’une aiguille ou d’un implanteur, les unités folliculaires sont introduites dans le cuir chevelu de la zone à traiter. Tous les greffons seront implantés par vague jusqu’à garnir toute la partie concernée.

Les meilleures cliniques de greffe de cheveux au Maroc

La flambée de la demande en greffe de cheveux au Maroc a également relancé l’offre en termes de cliniques spécialisées. On en compte aujourd’hui des centaines cliniques dédiées à la transplantation capillaire dans tout le pays. La plupart se démarquent par leur cadre infrastructurel, la compétence de leurs chirurgiens et praticiens, leur rapport qualité-prix. Voici entre autres celles qui se dégagent :

La clinique du Soleil, La clinique Esthetic Planet, la clinique Challeng Hair, Medical Travel (agence de tourisme médical pour la chirurgie esthétique), DHI Maroc, Le Centre brésilien de Chirurgie esthétique…

Chacune de ces cliniques répond aux normes réglementaires turques en matière de chirurgie esthétique. Elles ont en leur sein les meilleurs techniciens en microchirurgie plastique.

Conclusion

Le Maroc est une excellente alternative pour vous faire une greffe de cheveux. Leur tarification est attrayante pour des médecins chirurgiens compétents. La règlementation est un peu plus souffle, sans pour autant permettre au premier venu d’aggraver les maux.

En réalité, vous avez eu au sein de cet article tout ce dont vous aviez besoin pour entreprendre une greffe au Maroc. N’hésitez pas à vous y rendre pour un traitement efficace de votre mal.