Greffe de cheveux pour afro : une révolution pour la transplantation capillaire.

Homme afro avec une pince sur le cuir chevelu
Si la greffe de cheveux a toujours été destinée à des crânes nus ou des cheveux d’une certaine catégorie, les chevelures afro ont, elles aussi, droit à leur implant capillaire ; les chutes de cheveux afro ont une particularité qui fait de cette greffe une véritable prouesse chirurgicale. Ce qui rend naturellement la greffe capillaire pour afro complexe et délicate.

Des années auparavant, la plupart des traitements capillaires offraient les meilleurs résultats uniquement aux cheveux caucasiens et asiatiques. Aujourd’hui, de nouvelles innovations offrent également d’excellents résultats sur cheveux afro, notamment les greffes de cheveux, qui sont de plus en plus courantes et sophistiquées, avec de nouvelles technologies et procédures en constante évolution pour fournir des résultats toujours meilleurs.

Toutefois, il n’existe pas d’approche unique en matière de greffe de cheveux. Chaque type de cheveux nécessite sa propre approche, en particulier le cheveu crépu. Une greffe de cheveux afro peut aider à améliorer l’apparence en faisant paraître plus jeune, ainsi qu’à accroitre le niveau de confiance et d’estime.

Une greffe de cheveux est une procédure de transplantation des cheveux qui prend en compte les caractéristiques personnelles des individus et les divergences dans le type de cheveux. Les cheveux afro ont des boucles intenses.

Par conséquent, les soins qui y sont appliqués sont complètement différents des autres types de cheveux, du démêlage aux produits de soin.

De plus, génétiquement, les personnes aux cheveux crépus souffrent d’une perte de cheveux connue sous le nom d’« alopécie de traction» qui entraîne une perte de cheveux sur l’avant de la tête (les tempes).

En dehors des caractéristiques génétiques, les personnes noires aiment les coiffures serrées, qui exercent une traction sur les tempes, qui plus tard à son tour engendrera une alopécie.

Alopécie

Quelle est la particularité des cheveux afro ?

Ces types de cheveux sont caractérisés à la fois par une croissance lente et une faible densité capillaire, disposent d’une morphologie uniques en raison de leur nature bouclée et crépue. Leurs follicules pileux ne sont souvent pas visibles, car ils ont tendance à se courber sous la peau. Pour cette raison, le taux de transsection sur les cheveux bouclés a tendance à être plus élevé que sur les cheveux raides.

La transsection fait référence à la coupure non intentionnelle d’un follicule pileux pendant les étapes d’extraction et d’implantation d’une greffe.

Chute des cheveux afro

La perte de cheveux est très courante dans la communauté afro-caribéenne et peut être un sujet sensible pour les personnes qui perdent prématurément leurs cheveux, que ce soit en raison de la génétique, des maladies, l’alopécie de traction ou des facteurs liés au mode de vie tels que le stress.

À propos de l’alopécie de traction

C’est l’une des causes les plus courantes de perte de cheveux chez les noirs. Elle découle d’une utilisation intensive de défrisants chimiques, de tresses serrées et d’extensions, qui endommagent le cuir chevelu et les follicules, empêchant ainsi les cheveux de repousser une fois tombés. De petites zones clairsemées peuvent s’agrandir et devenir plus évidentes à mesure que la maladie progresse.

Traiter la chute des cheveux afro

Certains hommes noirs choisissent de se raser entièrement la tête pour masquer la calvitie, mais ce look ne convient pas à tout le monde et n’est pas toujours approprié. Les femmes noires quant à elles, portent souvent des perruques, mais ces dernières peuvent vite devenir inconfortables et chaudes, surtout en été et lors de la pratique de sport ou d’exercices.

Homme afro avec une pince sur le cuir chevelu

La greffe de cheveux afro, une procédure complexe

Le praticien doit être compétent dans l’art de créer des implants capillaires qui correspondent aux caractéristiques uniques des cheveux crépus, d’extraire les follicules pileux sans dommages et d’utiliser les dernières technologies pour préparer parfaitement les cheveux à l’implantation. Il doit enfin savoir comment placer parfaitement chaque cheveu pour obtenir le look parfait.

  • Une finition parfaite

La bonne nouvelle est que ces cheveux ont un excellent taux de réussite en raison de la boucle naturelle des cheveux, qui crée une finition dense et épaisse, donnant ainsi aux cheveux une apparence pleine et naturelle.

Quelle(s) techniques de greffes pour cheveux afros ?

Il existe quelques techniques courantes de greffe de cheveux largement utilisées aujourd’hui. La technique utilisée dépend du médecin choisi, du type de perte de cheveux et des attentes personnelles du client.

L’Extraction d’unité folliculaire (FUE)

La méthode FUE implique l’extraction de follicules pileux (des groupes de 1 à 4 follicules) à l’arrière ou les côtés de la tête. Ces follicules sont ensuite transplantés sur la zone chauve ou amincie sur le dessus de la tête. Cette technique vise à laisser des cicatrices minimes et une guérison initiale après le traitement, qui dure généralement environ deux semaines.

La Transplantation d’unité folliculaire (FUT)

Développé dans les années 1950, la méthode FUT implique l’utilisation d’une anesthésie locale pour retirer une bande de peau à l’arrière ou sur le côté du crane. La bande est ensuite divisée en greffons plus petits et implantée dans la zone de la tête qui est chauve ou qui a une zone d’amincissement. Cette méthode laisse les patients avec une cicatrice permanente et la récupération après la chirurgie dure quelques semaines.

L’Implantation directe des cheveux (DHI)

La méthode DHI est une autre technique de greffe de cheveux populaire et peu invasive. Cette technique utilise un outil spécialisé connu sous le nom de Choi Implanter Pen pour restaurer les cheveux perdus. Le stylo implanteur Choi permet aux follicules pileux d’être implantés directement après l’extraction, pour réduire leur risque d’endommagement après avoir été laissés de côté pendant trop longtemps.

Les difficultés liées aux cheveux afro

  • Les poils transpercent la peau dans une direction incurvée

Cela signifie que si une incision est faite en coupant la surface de la peau vers le bas, il y aura une quantité importante de poils sectionnés (perdus), qui aura pour conséquence une large cicatrice. Cela nécessite donc une maitrise de la nature incurvée du cheveu afro et une incision courbée afin de protéger les follicules ;

  • La nature incurvée des cheveux rend la partie de l’éclatement et de la dissection du greffon beaucoup plus difficile

Cette difficulté requiert du professionnalisme de la part de l’équipe chirurgicale, afin de pouvoir préparer les greffons sans les endommager ;

  • Ils se bouclent également sous la peau et non pas seulement sur la partie visible

Donc détendre ces cheveux à l’aide de produits chimiques ne les lisse pas par voie sous-cutanée. Cela signifie que les greffes de cheveux afro prennent plus de place et doivent être placées dans des incisions légèrement plus grandes et moins denses ;

  • Les boucles rendent la technique FUE difficile et quasi impossible à réaliser sur ces cheveux

Il est possible d’utiliser la technique FUE sur cheveux afro, mais si elle s’avère impossible, la technique FUT peut être utilisée en remplacement. Cette dernière est adaptée aux hommes noirs qui préfèrent une coupe de cheveux très courte et veulent éviter la cicatrice linéaire que provoque la méthode FUE.

  • La perte de cheveux chez les noirs est plus diffuse que chez les blancs

Chez les personnes de race noire, les sites donneurs sont fréquemment clairsemés et leur densité est très faible. Ce qui amoindrit leur capacité et peut rendre plus visibles les cicatrices ;

  • Les patients noirs peuvent également souffrir d’un problème cicatriciel appelé chéloïde

Il s’agit d’une zone de grandes cicatrices survenues après un traumatisme cutané, même mineur.

Quand faire une greffe de cheveux afro ?

Une greffe de cheveux est une option viable pour les hommes et les femmes noirs ayant une calvitie partielle, une alopécie de traction et une perte de cheveux progressive causée par une traction excessive des cheveux. Ces types de cheveux sont particulièrement vulnérables à l’alopécie de traction en raison des coiffures et styles de cheveux courants tels que des tresses serrées ou des dreadlocks.

La greffe de cheveux n’est généralement pas recommandée si vous subissez une perte de cheveux temporaire ou si vous souffrez de calvitie à motifs ou localisée. Si vous souffrez d’une calvitie à motifs à l’arrière et sur les côtés de votre tête, cela peut indiquer que vos cheveux ne sont pas résistants à la dihydrotestostérone (DHT), l’hormone responsable de la perte de cheveux. Par conséquent, toute future greffe est susceptible d’échouer.

La Turquie, meilleure option pour une greffe de cheveux afro

Trouver une bonne clinique pour la greffe de cheveux afro est un grand défi en raison de la structure unique de leurs follicules bouclés et de leurs racines. Cependant, les médecins turcs ont fait de grands progrès dans le développement d’approches de greffe pour cheveux crépus.

Environ 350 cliniques spécialisées dans la greffe de cheveux reçoivent des noirs pour la procédure (à Istanbul uniquement).

Conclusion

Bien que n’étant pas la chirurgie plastique la plus courante, la greffe de cheveux afro est devenue une option beaucoup plus viable ces dernières années. En effet, vous ne savez peut-être pas si elles peuvent répondre à vos besoins spécifiques et vous vous posez certainement la question suivante : « Une greffe de cheveux fonctionnera-t-elle avec mon type de cheveux ? ». La réponse à cette question est un oui retentissant.