Quelles sont les avancées enregistrées dans le clonage de cheveux ?

clonage de cheveux
Le clonage de cheveux est une alternative envisagée par les médecins pour traiter plus sainement la greffe de cheveux. Il consiste en un prélèvement d’un follicule sain et à le cultiver pour en obtenir plusieurs exemplaires. Cela peut se faire en laboratoire. Bien qu’à un stade actuellement expérimental, la procédure est actuellement risquée, mais avec le temps, cette alternative deviendra une réalité.

Le problème de chute de cheveux a longtemps été une source de frustrations pour les personnes qui en souffrent. Fort de la multitude des solutions proposées, la perte cheveux n’est pas encore totalement résolue. Une des solutions innovantes à cette alopécie est le clonage des cheveux qui, promet des résultats plus satisfaisants.

Le clonage des cheveux est une nouvelle technologie en cours d’élaboration pour le traitement de la chute des cheveux. Il s’agit d’un procédé qui consiste à extraire des cellules de follicules pileux sains d’un patient et à en cultiver de multiples copies in vitro.

Les cellules multipliées sont ensuite replacées dans le cuir chevelu dégarni, où elles reprennent leur croissance normale.

Les cellules sont cultivées durant une période de deux à trois semaines avant leur prochaine utilisation. Les cellules injectées dans le cuir chevelu du patient sont censées rajeunir les cheveux qui s’amincissent et créer de nouveaux follicules pileux.

Dans cet article, nous allons analyser le processus de clonage des cheveux. Nous allons ensuite récapituler les dernières recherches sur le sujet.

Ce qui se passe en laboratoire pour le clonage de cheveux

Les principaux types de clonage

Il existe deux principales voix de recherche dans le traitement de la chute de cheveux :

Le clonage des cheveux en laboratoire

Ce type de clonage a comme procédé d’effectuer un prélèvement des cellules germinatives chez un donneur, avant de les cultiver en laboratoire durant quelques semaines. Ceci a pour but de fabriquer de nouvelles cellules sur la base de ces cellules souches. Les nouvelles cellules seront ensuite réinjectées dans le cuir chevelu pour donner lieu à la poussée de nouveau cheveux.

Ce type de clonage a un intérêt particulier par rapport à la greffe de cheveux couramment pratiquée. Il garantit une quantité inépuisable de cheveux chez les personnes souffrant d’alopécie grave et dont la couronne n’est pas assez riche en cheveux. Des expérimentations menées sur des rongeurs ont permis d’observer quelques anomalies. En effet, la pousse des nouveaux cheveux se fait de manière désorganisée et dépigmentée.

Malgré des essais cliniques sur l’Homme, ce type de clonage n’a pas produit des résultats satisfaisants pour donner leur à sa validation comme cure. Des chercheurs japonais ont récemment affirmé avoir réussi à faire pousser des cheveux sur des souris à partir des cellules issues de follicules humains. Il s’agit d’une avancée importante dans l’ambition de traiter définitivement les personnes atteintes de perte de cheveux.

L’auto-clonage des cheveux

À la différence du précédent type de clonage, celui-ci consiste à prélever par traction, à l’aide d’une pince à épiler, une racine de cheveux au niveau de la couronne. Cette racine de cheveux est ensuite implantée sur la partie affectée par la perte de cheveux dans une micro-incision, après avoir été exposé à un agent de cicatrisation. Ce procédé, selon les recherches, donne conduit à des résultats satisfaisant car, le cheveu pousse avec succès mais aussi de nouveaux cheveux naissent tout autour.

En outre, on observe la pousse d’un nouveau cheveu à l’endroit où la racine a été arrachée, ce qui laisse la possibilité d’une nouvelle extraction. Une interrogation subsiste : est-ce que le nouveau cheveu possédera les mêmes caractéristiques, en moyen et en long terme, que les cheveux de départ ? Si l’on peut répondre par l’affirmative à cette interrogation, alors la couronne serait considérée comme une source infinie de cheveux.

Le clonage des cheveux est-il vraiment possible ?

Il est important de relever que le clonage des cheveux est un traitement qui n’est pas encore à la disposition des consommateurs, car présente encore quelques insuffisances. Les spécialistes de ce domaine travaillent activement dans les laboratoires afin de rendre cette solution plus complète et sans risques pour l’Homme. Le clonage des cheveux a été expérimenté sur des animaux, mais les résultats observés n’ont pas été satisfaisants.

Les essais pratiqués sur l’Homme n’ont pas produit un résultat positif pouvant permettre que le clonage des cheveux puisse être appliqué à une cible plus large. Le fait est que, les scientifiques ne sont pas encore parvenus à maîtriser les effets du clonage de cheveux sur le long terme, encore moins sur l’effectivité de leur capacité régénérative. Toutes ces raisons ont fortement contribué à empêcher sa mise sur le marché.

Hormis le fait qu’il soit encore inopérant, le clonage de cheveux représente une avancée considérable dans la recherche de traitement de la perte de cheveux. Malgré les protocoles sans cesse nouveaux, cette nouvelle découverte ne peut pas encore être exploitée. La prochaine phase et la plus décisive, consistera à réussir à faire repousser les cheveux sur un être humain.

Le clonage de cheveux : quelle particularité ?

Actuellement, la transplantation de cheveux est le traitement le plus avancé pour la perte de cheveux et la calvitie. Bien qu’elle soit efficace pour cacher la calvitie et restaurer les lignes capillaires en recul, la transplantation de cheveux contient une limite fondamentale : elle ne crée pas de nouvelles tiges capillaires.

La greffe de cheveux prend les follicules capillaires sains existants et les déplace vers des endroits du cuir chevelu touchés par la perte de cheveux, ou ils continuent de pousser normalement.

Contrairement à la transplantation, le clonage de cheveux, une fois son élaboration achevée, sera une véritable thérapie révolutionnaire contre la perte de cheveux. Sa particularité, elle génère de nouveaux follicules pileux dans les zones du cuir chevelu touchées par la perte de cheveux ou la calvitie.

Médecin qui envisage un clonage de cheveux

Une autre raison pour laquelle le clonage des cheveux est important est qu’il peut être utilisé comme traitement préventif chez les personnes ayant des antécédents connus de calvitie. Les follicules capillaires sains prélevés sur des personnes ayant des antécédents familiaux de calvitie seraient stockés dans des banques de tissus (Cryo préservées) pour une utilisation future.

C’est une pratique qui offre des perspectives prometteuses pour ceux qui souhaitent lutter contre les problèmes de calvitie précoce.

Comment cela fonctionnerait-il ?

Le clonage des cheveux est une technique proposée qui permettrait aux chirurgiens capillaires de prélever des cellules saines de follicules pileux dans les zones actives du cuir chevelu et de les cloner, idéalement pour un nombre illimité de cellules. Ces cellules clonées pourraient ensuite être injectées dans les zones dégarnies du cuir chevelu pour recommencer à produire des cheveux.

Cette technique proposée permettrait aux patients atteints de perte de cheveux de repousser complètement leurs cheveux sans chirurgie ni greffe.

Les avantages potentiels du clonage des cheveux

Une fois que la perte de cheveux a progressé au point de frôler la calvitie, la viabilité des greffes de cheveux s’est réduite pour ceux qui cherchent à restaurer complètement leurs cheveux. Les hommes bénéficient d’importants sites de don notamment le long de l’arrière et des côtés du cuir chevelu qui peuvent donner aux chirurgiens suffisamment de greffons pour la transplantation.

Les femmes quant à elles ne bénéficient pas toujours de sites de don généreux. Avec le clonage des cheveux, ces types de patients qui n’étaient pas candidats à la greffe de cheveux auparavant pourraient alors recevoir un traitement.

Le clonage de cheveux pourrait également profiter aux patients qui ont déjà subi plusieurs opérations de greffe de cheveux et qui ont épuisé leurs sites de don au point que la greffe de cheveux n’est plus une option. Le clonage de cheveux permettrait aux patients qui ont encore beaucoup de cheveux de recevoir des traitements, quelles que soient les procédures qu’ils ont effectuées par le passé.

Trois traitements populaires de la calvitie

Actuellement, il existe trois façons populaires de traiter la calvitie.

  • La première consiste à utiliser un médicament approuvé par la FDA, tel que Rogaine (minoxidil) ou Propecia (finastéride).

Ces médicaments constituent une thérapie efficace, bien qu’il existe un risque d’effets indésirables, notamment l’impuissance (dans le cas du finastéride) et la dermatite de contact (avec le minoxidil).

Et malgré la publicité trompeuse utilisée par de nombreuses cliniques de traitement de la chute des cheveux, ces médicaments ne sont en aucun cas de nouveaux traitements, puisqu’ils sont sur le marché depuis plusieurs décennies maintenant.

  • Un deuxième traitement populaire consiste à utiliser des toniques ou d’autres produits capillaires à base d’ingrédients naturels, tels que le pygeum et l’extrait de chou palmiste.Ces produits agissent par des moyens naturels, mais il y a une limite à la quantité de nouveaux cheveux qu’ils peuvent faire pousser.

  • Une troisième solution, potentiellement plus durable, consiste à subir une opération de greffe de cheveux. Elle est très coûteuse et laisse souvent des cicatrices.
Chirurgien plasticien ou esthéticien - greffe de cheveux

En cela, le clonage de cheveux est probablement préférable à toutes ces méthodes :

  • Le risque de cicatrices visibles est minime

  • Il n’y a pas d’effets secondaires cachés

  • La procédure est relativement courte

  • Le nombre de follicules sains dans la zone du donneur n’est pas un facteur limitant

  • Il sera tout aussi efficace pour les femmes souffrant de la chute des cheveux de type féminin ou d’autres affections comme l’alopécie areata

Pour couronner le tout, une procédure de clonage de cheveux réussie pourrait, théoriquement, donner des résultats permanents.

Les défis actuels du clonage de cheveux

Au-delà des défis législatifs associés au clonage de cheveux, il existe divers aspects du clonage de cheveux qui nécessitent encore des recherches et des essais cliniques supplémentaires. Certaines des étapes requises par le clonage des cheveux sont déjà connues et ont fait l’objet de recherches approfondies.

Toutefois, des recherches sont encore nécessaires pour déterminer quels sont les meilleurs marqueurs pour mesurer l’inductilité des follicules pileux. Il s’agit du meilleur système pour multiplier les cellules en culture et maintenir leur viabilité. C’est également le processus par lequel les cellules introduites dans le cuir chevelu régénèrent les follicules pileux.

Quand le clonage des cheveux deviendra-t-il une réalité ?

Plusieurs essais cliniques ont déjà été entamés dans le cadre de la lutte contre l’alopécie. Même si le clonage de cheveux n’est pas une réalité lointaine, il faudra quelques années avant qu’il ne devienne un traitement contre la perte des cheveux et accessible à toute personne qui se bat contre la chute des cheveux.

Il y a quelques années, plusieurs scientifiques de renommée se sont mis ensemble afin de travailler davantage sur le concept de clonage des cheveux. Il a été question pour eux, s’agissant du concept de clonage de cheveux, de trouver une formule qui apporterait un véritable remède à la calvitie et aux autres problèmes liés à la perte de cheveux. Ces spécialistes de la médecine régénérative estiment que le clonage de cheveux sera accessible aux patients d’ici peu.

Le coût du clonage de cheveux

Il est difficile pour le moment d’avoir un coût exact relatif au clonage de cheveux étant donné que sa mise effective sur le marché n’est pas encore déterminée. Cependant, compte tenu des processus techniques que ce traitement implique, certaines langues estiment son coût à plusieurs dizaines de milliers de dollars. Les évolutions observées dans cette solution, sont à l’origine de la chute du coût de la greffe de cheveux.

Le coût du clonage de cheveux est aussi fonction du type de cheveux à traiter, et ceci n’est pas encore véritablement maîtrisé par les chercheurs. Toutefois, avec les avancées futures dans le clonage de cheveux, il serait possible de faire bénéficier de cette procédure à un nombre plus important de patients.

Les risques que pourrait comporter le clonage de cheveux

Les risques les plus récurrents liés au clonage de cheveux sont la plupart du temps associés au cancer. Certains scientifiques ont révélé que, les cellules qui sont soumises au clonage connaissent de mutations génétiques, pouvant rendre celles-ci nuisibles pour l’organisme. Un risque qui n’est pas favorable à cette solution qui vise le traitement de la perte de cheveux, car de son efficacité dépend son approbation.

En revanche, une fois le clonage de cheveux avéré sans danger pour l’Homme et approuvé pour un traitement sur une large cible, il sera la solution la plus attrayante dans l’histoire de la lutte contre les chutes de cheveux. Cette solution sera alors pour plusieurs hommes et femmes souffrant d’alopécie, la réalisation d’un rêve longtemps espéré. De fil en aiguille, cette procédure donnera lieu à des résultats permanents et fiables.

Conclusion

Le clonage des cheveux est aujourd’hui en voie d’être la meilleure solution quant au traitement des problèmes de chutes de cheveux, néanmoins elle nécessite de nombreuses recherches pour être peaufiné. Dans l’hypothèse où la solution est proposée au grand public, celle-ci promet d’être très coûteuse, mais efficace, car les résultats promettent d’être ceux escomptés.