Greffe de cheveux IFA : la technologie au service des cheveux

Dernière modification :
Machine pour greffe IFA
La greffe de cheveux IFA (Implantation Folliculaire Automatisée) est une solution intéressante puisqu’elle est faite à l’aide de l’évolution de la technologie : un robot. Celui ci aide à faire une greffe FUE de manière plus précise qu’un chirurgien qui n’est pas à l’abri d’une erreur. Ici, avec l’IFA, on vient réduire le risque puisque le chirurgien est accompagné d’un robot pour le guider.

Quiconque a connu une chute de cheveux sait à quel point cela peut être frustrant et gênant.Toutefois, il est révolu le temps où les hommes chauves portaient des casquettes ou des chapeaux pour cacher leur cuir chevelu brillant.

Alors, si vous souffrez d’alopécie, sachez qu’il existe désormais de nombreuses solutions disponibles pour chaque type de chute capillaire, dont la greffe de cheveux. Différentes méthodes s’offrent à vous et il importe de savoir exactement comment elles fonctionnent.

De plus, la technologie moderne connait une évolution spectaculaire avec l’apparition du système IFA, qui offre aux chirurgiens un soutien supplémentaire, tel que des appareils portables motorisés et des systèmes de greffe de cheveux robotisés de précision guidés par image. Ce terme de l’assistance robot est de plus en plus courant dans la médecine esthétique moderne.

Cependant, est-il possible que les machines correspondent aux performances humaines dans une procédure de greffe de cheveux ? Quels sont les avantages et les inconvénients de l’introduction d’une automatisation dans la transplantation capillaire ? La technologie de greffe de cheveux automatisée est-t-elle efficace ? Aujourd’hui, nous vous dirons tout ce que vous devez savoir sur la restauration capillaire basée sur la greffe de cheveux IFA

La greffe de cheveux IFA (Implantation Folliculaire Automatisée) est une technique de transplantation capillaire pratiquée en chirurgie esthétique, qui implique une personnalisation et automatisation de la méthode FUE.

Le principe de base de la méthode FUE

Les greffes de cheveux par extraction d’unité folliculaire (FUE) sont effectuées en retirant des follicules pileux d’une zone donneuse pour les implanter ailleurs sur une zone réceptrice. Cela a l’avantage de rendre les cheveux de la nouvelle zone plus denses.

Cette technique est la plus bénéfique pour les patients souffrant d’alopécie, mais la plupart des spécialistes en restauration capillaire l’évitent.

À cause de nombreux risques auxquels elle est associée, notamment la transsection (dommage) des implants lors du processus d’extraction. De plus, c’est une méthode fastidieuse qui demande beaucoup de temps, de l’expertise et une durée de récupération prolongée.

cheveux destinés à une greffe FUE

Qu’en est-il donc de la méthode IFA ?

La greffe de cheveux IFA diffère de la méthode FUE, en ce que l’extraction des follicules pileux s’effectue de manière mécanique et automatique à l’aide de robots tels que : Safer, Neograft et Artas. Ces appareils ont été conçus pour assister le médecin tout au long du processus de greffe, dans le but de rendre l’opération plus simple, rapide et efficace.

Ces appareils utilisent une pression pneumatique pour extraire et réinsérer les follicules. Ce qui élimine la manipulation des greffons avec des forceps, réduisant ainsi considérablement le taux de transsection des implants. 

Que traite-t-elle ?

La méthode traite l’alopécie, la chute de cheveux chez l’homme et la femme ou toute autre personne ayant des cicatrices sur le cuir chevelu de suite de brûlure, traumatisme, chirurgie ou radiothérapie. 

Greffe de cheveux automatisée, une technologie révolutionnaire

La greffe de cheveux automatisée est une technique considérablement avancée qui limite l’implication humaine dans la chirurgie de transplantation et ajoute de la précision au processus. Également connu sous le nom de Robotic FUE, les follicules sont extraits grâce à un outil manuel à pression contrôlée et calculée.

Cette technologie a été introduite en 2011, par une société européenne, avec son dispositif prototype breveté appelé Punch Air Matic SAFER (un robot d’extraction et de réimplantation folliculaire assistée par aspiration). Cet appareil a également marqué de son empreinte les marchés occidentaux comme les États-Unis et l’Australie où il est connu sous le nom de «Neograft ».

Les systèmes de transplantation robotisés, une solution alternative

Le robot SAFER utilise une tête rotative de perforation automatisée avec un réservoir attaché pour collecter les tissus pour la transplantation. Il souffle ensuite ces greffons dans des incisions faites dans la zone receveuse.

Dans le même sciage, ARTAS est un robot qui analyse l’imagerie numérique pour identifier des regroupements naturels de cheveux sur le cuir chevelu du patient. On pense que cette technologie pourrait un jour fournir des informations avec une précision inégalée concernant la direction, l’angle, la profondeur et la densité des cheveux.

Machine pour greffe IFA

La greffe de cheveux IFA, comment ça marche ?

L’implantation folliculaire automatisée a deux fonctions ou étapes distinctes : le prélèvement et la réimplantation des follicules pileux sur le cuir chevelu.

Le prélèvement

Le prélèvement des greffons constitue la première étape de la transplantation capillaire automatisée. Tout d’abord, le spécialiste débutera l’opération par un paramétrage de l’appareil entre 0,8 mm et 1 mm, voire jusqu’à 1,4 mm dans certains cas. Ce sont ces paramètres qui définiront la vitesse de rotation idéale en fonction du type de cheveux du patient. Ce qui limite le risque de transsection des follicules prélevés et donc, une réimplantation de 100% des greffons obtenus.

Une fois les greffons prélevés par l’appareil, ils seront recueillis et stockés dans le réservoir de la pièce à main, où ils seront ensuite récupérés à intervalle régulier, puis alignés sur des compresses stériles imbibées d’un sérum physiologique.

La réimplantation

Elle constitue la deuxième étape du processus d’implantation folliculaire automatisée. Après le prélèvement, les greffons seront aspirés pour leur réimplantation dans des incisions préalablement faites grâce au piston de la pièce à main de réimplantation.

Par ailleurs, voici présentées de manière plus détaillée les différentes étapes du processus d’implantation folliculaire automatisée :

  1. Le rasage de la zone donneuse;
  2. Une anesthésie locale de ladite zone ;
  3. L’extraction des greffons à l’aide de la première pièce à main ;
  4. La récupération, l’alignement et le contrôle de la qualité des greffons ;
  5. La préparation de la zone réceptrice ;

La réimplantation de greffons à l’aide de la deuxième pièce à main.

prélèvement capillaire

L’évaluation de la perte de cheveux est essentielle

L’évaluation du profil de perte de cheveux d’un patient et des besoins personnels par un chirurgien expérimenté est essentielle au succès éventuel de la procédure. Le nombre de follicules à récolter varie pour chaque patient en raison des différences de caractéristiques du cuir chevelu et des cheveux. Une bonne évaluation déterminera la portée de chaque étape et le résultat probable.

Avantages de la greffe de cheveux IFA

La greffe de cheveux IFA a acquis une réputation dans le monde entier grâce aux critères suivants :

  • Elle réduit la durée et le coût de procédure ;

  • Elle requiert moins de personnel et donc permet de programmer plusieurs sessions à la fois, car les robots ne se fatiguent pas ;

  • Elle facilite l’accueil d’un plus grand nombre de patients ;

La technique automatisée permet à beaucoup plus de personnes d’être candidates à une greffe de cheveux FUE car elle prend moins de temps.

  • Elle limite les risques d’erreurs médicales d’origine humaine ;

L’utilisation d’une force précise d’aspiration et de poinçon du rotateur pour le prélèvement des greffons entraîne une augmentation de la vitesse et diminue donc la fatigue des médecins et des techniciens. Ce qui réduit considérablement la marge d’erreurs.

  • Elle est dotée d’une précision et exactitude remarquables ;

  • Elle n’implique aucune intervention humaine et donc évite la pollution de l’environnement ;

  • La chirurgie selon cette technique est réalisée dans une unité de soins intensifs, pour une maximisation de la protection des patients ;

  • L’appareil intervient dès le premier instant et à toutes les étapes : du prélèvement à la réimplantation des follicules, limitant ainsi l’implication humaine, pour une précision maximale ;

  • Elle permet une diminution des dommages ;

Le bulbe folliculaire reste intact tout au long du processus d’extraction.

  • Une absence de cicatrices ;

  • Un saignement minimal

La pénétration superficielle du cuir chevelu rend les saignements absolument minimes ;

  • Elle requiert des soins postopératoires minimaux ;

Un patient peut reprendre ses activités quotidiennes dès le lendemain de l’opération.

  • Elle donne la possibilité d’effectuer plusieurs procédures sans endommager la zone donneuse ;

  • Le dispositif IFA utilise une pression pneumatique contrôlée (aspiration) pour extraire les follicules en douceur afin qu’il y ait un contact physique minimal avec le follicule pileux récolté. Il n’y a donc pas de torsion ou de retournement comme avec une pince manuelle susceptible d’endommager les greffons ;

  • La procédure automatisée de restauration capillaire est plus rapide que jamais ;

 De ce fait, un plus grand nombre de follicules peuvent être réimplantés plus rapidement, ce qui les rend plus vitaux ;

Avec la méthode FUE traditionnelle, les patients devaient s’assurer au préalable que le chirurgien était hautement qualifié avant d’accepter une opération. Pourtant, dans la procédure automatisée, il n’en est pas ainsi. Car la qualité, le contrôle et la cohérence sont non seulement excellents, mais aussi sont effectués par la machine.

Inconvénients de la greffe de cheveux IFA

  • Les greffes IFA sont plus concentrées sur la phase d’extraction (le prélèvement). Or, la réimplantation est un élément très important de la procédure, car elle affecte la croissance, l’apparence éventuelle et l’aspect naturel des cheveux ;

  • Sur un robot Punch Air Matic SAFER, le grand diamètre du poinçon d’extraction automatisé provoque des cicatrices sur le site donneur.

Ainsi, il ne peut donc pas anticiper la direction des follicules sous la peau. Les poinçons d’extraction sont plus grands que les poinçons utilisés dans l’extraction manuelle, de sorte que des cicatrices peuvent se former. Il est également difficile pour l’appareil de naviguer sur les côtés et à la périphérie du cuir chevelu.

Greffe de cheveux manuelle vs greffe de cheveux automatique : quelle est la meilleure option ?

L’homme contre la machine. C’est l’une des plus grandes questions de ce siècle. Alors que la qualité du travail produit grâce aux innovations techniques et à l’intelligence artificielle continue de dépasser les compétences humaines traditionnelles, une comparaison des deux approches est inévitable.

Il n’est pas possible pour les machines automatisées d’effectuer une greffe de cheveux en portant une attention aux détails et à l’art comme dans les procédures manuelles. Ils ne possèdent pas le talent d’analyse des caractéristiques esthétiques uniques telles que les traits du visage, l’espacement, la forme et le motif de la racine des cheveux.

Les machines n’ont pas la capacité de comprendre les émotions et de s’adapter à de nouvelles situations.

Une greffe de cheveux manuelle, effectuée par des spécialistes certifiés de la restauration capillaire, continue d’être la meilleure solution possible pour restaurer vos cheveux, car elle permet au chirurgien de contrôler la profondeur, la direction et le style de placement des cheveux pour des résultats plu naturels.

Coût du traitement

Le coût du traitement dépend de nombreux facteurs tels que la clinique, mais principalement du nombre de greffons nécessaires. Qu’à cela ne tienne, il est important que les patients sachent clairement s’ils sont facturés par type de cheveux ou par unité folliculaire. Toutefois, les prix d’une procédure de restauration capillaire automatisée varient généralement entre 3 500 et 5 000 €.

Contre-indications

Il existe quelques raisons pour lesquelles un patient devrait éviter une greffe de cheveux IFA. Premièrement, les personnes atteintes de maladies cutanées ou d’infections dans la zone à traiter doivent être informées des risques supplémentaires ou des contre-indications à la chirurgie.

Deuxièmement, les patients souffrant de troubles de la coagulation ou sous anticoagulants nécessitent une préparation spéciale et ceux qui ont besoin d’une prophylaxie contre l’endocardite doivent être identifiés. 

En outre, les diabétiques souffrant d’hypertension et fumant constituent des patients à haut risque de problèmes de cicatrisation et de nécrose cutanée.

Femme médecin regardant avec attention les éléments sur papier

De même, il est conseillé aux femmes enceintes et allaitantes d’attendre avant d’avoir une greffe de cheveux, jusqu’à ce que les niveaux d’hormones reviennent à la normale, car des changements dans le volume des cheveux y compris une perte post-partum et post-lactation significative peuvent survenir.

Conclusion

Plus de 50% des adultes souffrent d’alopécie ou de perte de cheveux à un certain stade de leur vie. Cependant, la chirurgie de greffe de cheveux est devenue un excellent moyen de traiter de nombreuses formes d’alopécie aussi bien chez les hommes que les femmes.

 Les procédures de FUT précoce, également connues sous le nom de FUSS (Follicular Unit Strip Surgery), ont laissé les patients avec des cicatrices visibles à l’arrière ou sur les côtés de la tête. Ces inconvénients ont été surmontés par l’introduction de la technique de greffe de cheveux FUE (Follicular Unit Extraction) qui a par la suite connu une amélioration pour donner la technique de l’Implantation Folliculaire Automatisée (IFA).

 Mais, malgré les avantages liés à cette dernière technique, elle n’a pas encore été en mesure de reproduire de manière identique les résultats positifs observés dans les procédures manuelles de greffes de cheveux.

À propos de l’auteur :

Louis
Louis
Atteint d'alopécie Androgénétique depuis 2018, J'ai développé une expertise grâce à mes différents tests de produits. J'ai maintenant une bonne idée de comment gérer la problématique et surtout des produits qui fonctionnent ou pas. Je tiens tout de même à rappeler que je ne suis pas médecin. Ne prenez pas ce que je dis pour "acquis" et consultez un dermatologue.