psoriasis du cuir chevelu : une maladie aux multiples facettes

psoriasis derrière l'oreille d'un homme

Le psoriasis est une maladie inflammatoire et chronique de la peau qui se manifeste par l’apparition des plaques épaisses accompagnées de démangeaisons et de douleurs. Cette affection touche plusieurs parties du corps y compris le cuir chevelu. Cependant, elle n’est pas incurable. Découvrez ici ce qu’il faut savoir sur votre affection.

Le psoriasis du cuir chevelu touche environ 3 millions de personnes par an donc si vous êtes atteint par ce trouble, sachez que vous n’êtes pas un cas isolé. Aucune partie du corps n’est épargnée mais heureusement, la médecine moderne propose plusieurs traitements pour venir à bout de cette maladie. Vous les trouverez sous forme de shampoing, de lotion, de mousse mais aussi de comprimé et de traitement naturel tel que les huiles essentielles.

Par définition, le cuir chevelu est la partie du corps plus précisément du crâne sur laquelle pousse les cheveux. Tout comme la peau, cette zone peut elle aussi être attaquée par des infections et des maladies de toute sorte telle que le psoriasis.

Le psoriasis du cuir chevelu est une forme sévère de psoriasis qui se manifeste par des démangeaisons intenses et l’apparition des plaques rougeâtres douloureuses sur le cuir chevelu. Ces démangeaisons peuvent très vite nous gâcher la vie. Entre les vêtements tâchés, les irritations et les douleurs, il devient très vite difficile de se concentrer et de penser à autres choses.

Les liaisons causées par le psoriasis du cuir chevelu sont généralement de forme arrondie et siège soit sur la nuque, soit sur l’ensemble du cuir chevelure formant ainsi une carapace. Lorsque le grattage est fréquent, on observe une desquamation des plaques. Etant une maladie chronique, rappelons que le psoriasis peut apparaître plusieurs fois au cours d’une vie.

Psoriasis du cuir chevelu

Psoriasis du cuir chevelu : causes et facteurs

Les causes directes du psoriasis du cuir chevelu restent jusqu’à ce jour méconnues. Néanmoins, les scientifiques ont établi une liste de facteurs pouvant influencer l’apparition de la maladie ainsi que son évolution. Parmi ces différents facteurs, les plus connus sont :

  • Les causes d’origine infectieuse notamment chez les enfants et les personnes ayant souffert de maladies telles que la rhinopharyngite et l’angine à streptocoques.

  • La prise de certains médicaments: le lithium, un antihypertenseur, un bétabloquant.

  • Le soleil: il a une double facette, chez certaines personnes, il peut soulager la maladie tandis que chez d’autres il aggrave au contraire les lésions.

A côté de ces lésions, on peut également citer un niveau de stress élevé, une infection des voies respiratoires ainsi que de la gorge, l’alcool, le tabac, les règles, un traumatisme affectif, une coupure, une éraflure ou encore une piqûre d’insecte. Rappelons aussi qu’il existe des prédispositions génétiques qui constituent un facteur favorable à l’apparition de la maladie.

Psoriasis du cuir chevelu : les personnes à risque

 Etant une maladie avec des prédispositions génétiques, les personnes les plus enclines à être atteints sont ceux ayant des antécédents familiaux de la maladie. En effet, de nombreux patients souffrants du psoriasis du cuir chevelu avouent avoir dans leur famille un ou plusieurs personnes également atteintes.

Il y a aussi les enfants qui représentent un haut risque d’être atteint par la maladie. Ils peuvent hériter d’un parent ou alors la contracter par des infections. Les formes de psoriasis les plus courant chez l’enfant sont : le psoriasis en gouttes et le psoriasis des langes

La première se forme généralement au niveau du tronc et disparait généralement sans traitement, car c’est une forme moins grave. La seconde forme quant à elle se développe autour des fesses, de la vulve et des plis de l’aine. Elle peut apparaître dès l’âge de trois mois et nécessite souvent un traitement.

Par ailleurs les personnes obèses sont également prédisposées à développer la maladie tout comme celles souffrantes de diabète de type 2 et celles infectées par le VIH. Il est noté qu’entre 20 et 50 ans, le psoriasis augmente le risque d’infarctus ainsi que la mortalité.

Les différentes formes de psoriasis du cuir chevelu

Il existe quatre grandes formes de psoriasis du cuir chevelu à savoir : les formes rares, les formes classiques, et les formes graves.

  • Les formes classiques : elle comprend le psoriasis du cuir chevelu proprement dit, le psoriasis des ongles et le psoriasis en plaque ou goutte. La première se manifeste par l’apparition des plaques sur certaines parties de la tête ou sur l’ensemble du cuir chevelu dans ce cas on parle de casque séborrhéique.

La seconde encore appelée psoriasis unguéal, se présente sous forme de légère déformation accompagnée d’une perte de transparence de l’ongle. La dernière quant à elle est une lésion érythémato-squameuse de forme arrondie recouverte de lésions blanchâtre.

  • Les formes rares: il s’agit principalement du psoriasis du visage qui est assez rare, du psoriasis palmo-plantaire qui touche la paume de la main et la plante des pieds, du psoriasis des muqueuses qui touche les zones génitales et le psoriasis inversé qui touche les zones à plis.

  • Les formes graves : cette forme concerne principalement le psoriasis érythrodermique qui touche 90% de l’ensemble du corps et nécessite une hospitalisation obligatoire car les traitements mettent la peau à nu et les risques d’infection restent élevés. Le rhumatisme psoriasique est aussi l’une des formes graves et se caractérise principalement par des douleurs articulaires.

Les symptômes du psoriasis du cuir chevelu

Chaque forme de psoriasis présente des symptômes particuliers :

  • Le psoriasis du cuir chevelu: il se reconnait par l’apparition des plaques sur le cuir chevelure accompagnées de squames argentés sur la lisière du front.

  • Le psoriasis en plaque: il se manifeste par l’apparition des plaques délimitées qui sont à l’origine des inconforts et des douleurs.

  • Le psoriasis des ongles: il se manifeste par le décollement des ongles, leur effritement, leur décoloration ainsi qu’un épaississement.

  • Le psoriasis pustuleux: cette forme touche les doigts, les mains, la plante des pieds et se manifeste par l’apparition des plaques recouvertes de pustules blanches.

  • Le psoriasis palmo-plantaire: on observe l’apparition des plaques fissurées sur la plante des pieds et de la paume de la main. Elles sont très souvent accompagnées de douleurs plus ou moins intenses.

  • Le psoriasis inversé: les plaques parfois douloureuses apparaissent aux niveaux des plis (aisselle, l’aine, etc.).
  • Le psoriasis érythrodermique : ici, on observe une inflammation de la peau sans plaque souvent accompagnée de la fièvre et des frissons.

Psoriasis du cuir chevelu : le diagnostic

La confusion est généralement faite entre le psoriasis et la dermite séborrhéique raison pour laquelle il faut consulter un médecin en cas de doute ou d’apparition des symptômes cités plus haut.

Le diagnostic du psoriasis doit avant tout être clinique car ayant déjà de l’expérience, il suffit généralement au médecin de vérifier l’aspect des lésions pour poser son diagnostic. En cas de forme rare, il peut recommander au patient de procéder à une biopsie.

En dehors de la dermite séborrhéique, le psoriasis est également confondu avec l’eczéma, le lupus, le lichen plan et la dermite de grattage raison pour laquelle il faut une fois de plus faire une biopsie pour affiner le diagnostic.

Psoriasis du cuir chevelu

Prise en charge du psoriasis du cuir chevelu

Une fois le diagnostic établi, le médecin va directement mettre en place des mesures pour prendre en charge le patient. Il va essayer de déterminer les causes à l’origine de l’affection et va également prescrire des traitements dans le but de soulager les symptômes de la maladie.

Dans le cas d’une forme sévère du psoriasis, le patient devra immédiatement être mis sous surveillance clinique et biologique ceci devant être accompagnée d’une prise de médicaments qu’il aura prescrit avec soin.

Psoriasis du cuir chevelu : les traitements possibles

Jusqu’à ce jour, il n’existe pas encore de traitement permettant de complètement guérir du psoriasis du cuir chevelu. Néanmoins, il existe des traitements pouvant réduire considérablement les lésions et les symptômes de la maladie. Ces traitements peuvent être pris par voie orale, en application locale et par injection.

Suivi thérapeutique et médicaments allopathiques

Le suivi thérapeutique du psoriasis du cuir chevelu repose principalement sur deux méthodes à savoir : un traitement local avec prescription et un traitement local sans prescription.

Le traitement local avec prescription

Il se fait uniquement sur prescription médicale. Les médicaments associés à ce type de traitement peuvent être utilisés individuellement ou en association. Les quatre groupes de médicaments généralement prescrits lors du traitement local du psoriasis sont :

  • Les agents kératolytiques (Diprosalic®, Nérisalic®): composés d’acide salicylique, les agents kératolytiques sont généralement appliqués sur les plaques épaisses et favorisent l’élimination des croutes situées sur les plaques. Il est formellement et strictement interdit d’appliquer ce traitement au niveau des muqueuses, des zones génitales et au niveau des yeux car l’acide salicylique qu’il contient peut entrainer des brûlures plus ou moins graves.

  • Les dermocorticoïdes: il s’agit de solutions anti inflammatoire à usage local considéré comme traitement de référence du psoriasis. Selon les préférences et les exigences du médecin, les dermocorticoïdes peuvent être appliqués sous forme de pansement occlusif. Ils sont utilisés dans les traitements poussés à cause de leur effet rapide. Les dermocorticoïdes sont classés par activité comme suite :

      • Activité très forte : classe 1 (pour les genoux, les coudes, la paume de la main et la plante des pieds.
      • Activité forte : classe 2
      • Activité modérée : classe 3
      • Activité faible : classe 4

Bien que très efficace, les dermocorticoïdes peuvent être à l’origine des effets secondaires tels que : un amincissement de la peau, des vergetures, la couperose. Ce traitement doit toujours être pris sous ordonnance médicale.

  • Les rétinoïdes: il s’agit des dérivés de la vitamine A. En association avec les dermocorticoïdes, ils favorisent le renouvellement et la régénération de la peau. Ils sont utilisés dans le traitement des plaques sur la peau. A cet effet, les spécialistes recommandent de ne pas exposer les zones sous traitement au soleil et interdisent toute prise de ce médicament en cas de grossesse.

  • Les dérivés de la vitamine D: contrairement aux précédents, ils sont utilisés dans les traitements d’entretien et sont également moins efficaces que les dermocorticoïdes par exemple.

Le traitement local sans prescription

Il consiste à utiliser des produits directement sur les lésions. Ces produits sont les baumes, les shampoings, des lotions et des mousses.

L’aromathérapie dans la lutte contre le psoriasis du cuir chevelu

Il s’agit d’un traitement à base d’huiles essentielles. Il est conseillé d’utilisé l’huile essentielle d’arbre à thé au niveau du cuir chevelu soit en mélangeant cinq gouttes dans son shampoing ou en réalisant une lotion. Après application, laissez agir 15 minutes avant de rincer.

Pour les plaques présentes sur le corps, vous pouvez réaliser un mélange d’huiles essentielles d’Ylang Ylang, de niaouli, de bois de cèdre et d’huile végétale de calophylle et l’utiliser comme soin hydratant.

Réduire les risques de psoriasis du cuir chevelu

Comme nous l’avons dit, il est malheureusement impossible de traiter le psoriasis du cuir chevelu jusqu’à la guérison complète. Néanmoins il existe des traitements efficaces pour calmer la maladie et ralentir sa croissance. À ces traitements, vous pouvez rajouter les gestes à respecter au quotidien pour éviter d’aggraver la maladie. Il s’agit principalement d’ :

  • Éviter de gratter et d’exercer une pression quelconque sur les plaques
  • En cas d’atteinte de la peau, veillez à garder votre peau toujours hydratée. Vous pouvez pour cela utiliser les huiles essentielles citées un peu plus haut.
  • Éviter la consommation d’alcool et de tabac pendant le traitement
  • Adopter un régime alimentaire adapté
  • Bien choisir ses produits d’hygiène (shampoing doux, brosse à cheveux à poils doux, etc.)
  • Éviter de se teindre les cheveux durant la maladie
  • Sécher ses cheveux au naturel
  • Éviter les coiffures attachées et serrées

Conclusion

Aujourd’hui, il existe une grande variété du psoriasis du cuir chevelu. On peut les différencier tant au niveau de leur évolution, de leur intensité qu’au niveau de leur localisation. Des traitements existent mais quelques fois il convient de rencontrer un médecin dès l’apparition symptômes pour poser le diagnostic et choisir un traitement approprié.

Vous voulez lutter contre votre alopécie ?

Ça tombe bien, il existe des solutions :

une femme sans psoriasis