Produits innovants contre la calvitie : la solution est ici

médecin confiant de sa découverte pour greffe de cheveux

Vous souffrez d’une perte importante de cheveux ? La gamme des traitements médicamenteux habituels contre l’alopécie à savoir le minoxidil et la finastéride, s’élargit. Des produits innovants font leur entrée à savoir le RU 58841, le CB-03-01, le WAY 316606. Autrefois en phase expérimentale, ces produits sont des traitements à but de « recherche personnelles seulement ». On vous explique ici :

Savez-vous que de façon tout à fait naturelle, chaque individu perd des cheveux tous les jours ? Ce n’est qu’au-delà de 100 cheveux que la perte est jugée plus inquiétante et on parle à ce moment d’alopécie. Les conséquences d’une chute capillaire importante sont principalement le manque d’estime de soi.

Pour tenter de remédier à ce problème, mieux vaut avoir un vaste choix de traitement.  Les nouveaux traitements mis sur le marché présenteraient moins d’effets secondaires. Alors, n’hésitez pas à les tester pour peut-être avoir un résultat jamais obtenu.

L’apparition des effets secondaires est certainement la raison pour laquelle l’offre des traitements contre l’alopécie s’améliore sans cesse. Le but étant de créer des produits efficaces sans effets secondaires. Tel est donc l’avantage de suivre de très près les produits présentés ci-dessous.

Des molécules anti-androgènes comme produits innovants anti-alopécie

Comme vous le savez certainement, les produits que nous qualifions d’innovants sont les nouveaux traitements contre l’alopécie. Il s’agit de molécules anti-androgènes utilisées pour une administration cutanée telles que le CB-03-01 et le RU 58841.

Le RU 58841

Avant le développement du CB-03-01, il y a eu celui d’un autre médicament, le RU 58841. Sa création date déjà et cette année-là, les résultats obtenus à la suite des deux essais semblent plutôt satisfaisants.  La troisième phase d’essais jusqu’à maintenant n’a jamais eu lieu et la commercialisation de ce produit n’est pas officielle sur le marché.

Le RU 58841 est aussi un bloqueur de la DHT (Dihydrotestostérone) il limite donc les effets de celle-ci. Bien entendu l’utilisation de ce produit vise uniquement à réduire les effets sur le cuir chevelu. Ce qui fait également du RU 58841 un traitement à effets secondaires limités. Ce produit est tout de même disponible à l’achat sous forme de poudre blanche.

Pour une application sur la peau, il doit donc être dissout dans une solution d’éthanol. Le mélange entre le RU 58841 et l’éthanol se fait par l’utilisateur. De ce fait, il est important de mesurer les quantités avec précaution. Ce que ne fait pas toujours l’utilisateur peut-être pour un résultat plus rapide, mais cela a des conséquences.

Une concentration inadéquate de la molécule produirait quelques méfaits du même type que la finastéride. En effet, une concentration plus élevée aurait pour effet de pénétrer dans les cheveux et de circuler dans le sang en quantité. Cette circulation permettrait au RU 58841 de bloquer la DHT dans d’autres fonctions du corps. La conséquence directe étant les effets secondaires tant redoutés et qu’on veut contourner.   

RU58841 Molécule contre la calvitie

Un médicament à base de RU58841 pour vos cheveux

Pour éviter des effets indésirables, le produit serait aussi disponible en liquide avec des quantités bien dosées toujours en application cutanée. Vous avez donc le choix entre ces deux formes pour entamer votre thérapie au RU 58841 contre l’alopécie. Ce produit semble prometteur pour faire peut-être aussi partie des traitements médicamenteux à succès.  Le RU 58841 selon certains utilisateurs arrête la chute et favorise la coloration des cheveux.

Le RU 58841 tout comme le CB-03-01 inhibe la DHT, or il se peut que cette hormone ne soit pas la seule à agir sur les follicules pileux. Des protéines semblent aussi y contribuer et des traitements adaptés sont expérimentés pour limiter leur rôle sur les cheveux.

Pour le moment beaucoup de gens préfèrent le RU58841 parce qu’il est beaucoup moins cher. 

Le CB-03-01

Le CB-03-01 ou clascoterone ou encore breezula, comme toutes les molécules anti-androgènes, a pour action de réduire l’activité hormonale des androgènes. Ces derniers très impliqués dans l’alopécie androgénique, une diminution de leur action stopperait tout simplement la chute des cheveux. Cela fait bien des années que ce médicament est en phase d’essai en vue d’une commercialisation.

La cause de cette longue attente est sans doute la volonté de proposer un produit aux effets indésirables maîtrisés. Des sources sûres affirment que ce médicament sera disponible bientôt, et ce de manière officielle. Si officiellement le Breezula (autre nom du CB-03-01) pour le traitement de la calvitie n’est pas encore disponible, il est tout de même sur le marché.

En effet, ce médicament est depuis l’année dernière utilisé pour la lutte contre l’acné. Les résultats de cette utilisation satisfait plus d’un. Pour le traitement de la perte de cheveux et de l’acné, le Breezula est présenté sous la forme d’une crème. Le choix de la crème convient à un usage externe localisé uniquement sur les parties affectées.

De plus, sous cette forme pharmaceutique, ce traitement irrite moins la peau et convient à une utilisation à long terme. Pour le moment, les effets des solutions antichute fonctionnent uniquement sur la durée. Si vous avez déjà testé les huiles essentielles, les compléments alimentaires, entre autres vous l’avez certainement remarqué.

Produit innovant calvitie cb-03-01

Un sachet médical de concentré de CB-03-01 pour cheveux

La solution miracle semble ne pas être pour tout de suite même si elle est en phase d’étude pour être approuvée. L’utilisation du Breezula contre l’alopécie demande beaucoup de patience et une utilisation régulière comme les traitements habituels. Pour suivre les évolutions des phases de test, rendez-vous chez Cassiopea.

 Loin d’être un traitement miracle, le CB-03-01 a pour principal avantage d’être prêt à utiliser dès l’achat avec des dosages spécifiques et une posologie indiquée. Ce qui n’est pas forcément le cas du RU 58841.

Traitement prometteur d’un autre type ?

Dans l’espoir de médicaments sans effets indésirables, la recherche a débouché sur une molécule initialement utilisée contre l’ostéoporose. Il s’agit de la molécule WAY 316606 anti-protéine. Anti-protéine parce qu’elle agit principalement sur une protéine impliquée dans la croissance des cheveux, la SFRP1.

Comment agit la SFRP1 ?

De façon générale, les spécialistes s’accordent sur le fait que la SFRP1 est une protéine qui inhibe la croissance des tissus. Elle a donc un impact sur le tissu capillaire notamment sur sa croissance. Les hormones sexuelles sont donc loin d’être les seules à avoir un impact sur les cheveux. Trouver le moyen de bloquer le fonctionnement de cette protéine aurait un effet positif sur le traitement de l’alopécie.

Le WAY 316606

Parmi les médicaments qui donnent de l’espoir aux personnes souffrant d’alopécie, le WAY 316606 promet de bons résultats. Cependant, avant cette molécule la cyclosporine était le traitement de toutes les attentions. La cause est son action sur la SFRP1 du même type que le WAY 316606. La piste de la cyclosporine a été abandonnée à cause de ses effets secondaires.

Le WAY 316606 avant de devenir un médicament prometteur dans la calvitie est un traitement contre l’ostéoporose. Son utilisation favoriserait la croissance capillaire et empêcherait la SFRP1 de s’exprimer. Contrairement aux molécules anti-androgènes concentrées sur l’arrêt de la chute, ce médicament agit directement sur la croissance des cheveux.

Il semble que cette croissance serait ultrarapide, une bonne idée pour les utilisateurs impatients. Disponible sur le marché, le WAY 316606 l’est, mais pour traiter l’ostéoporose en attendant une confirmation de son utilisation pour l’alopécie. Son application se fait également sur la peau et jusqu’à maintenant aucun effet indésirable n’a été signalé.

Fonctionnement WAY - 316606

Effets du WAY-316606 après son usage régulier

Vers la fin du minoxidil et du finastéride ?

Avec cette ruée vers des traitements innovants, les traitements médicamenteux actuels seraient-ils en voie de disparition ?  Ces médicaments ont prouvé leur efficacité, mais ils présentent des effets secondaires reconnus tels que la baisse de libido, des démangeaisons, la dépression, entre autres. Pour autant, ils ne vont pas disparaître de la scène de la lutte contre la calvitie.

D’abord parce que l’apparition des méfaits cités n’apparaît pas chez tous les utilisateurs. En effet, certaines personnes peuvent être tout simplement allergiques à la composition d’un de ces médicaments. Enfin, un non-respect de la posologie peut bien être la conséquence de ces effets. Il est également possible que la prise d’un autre médicament ou une maladie interagissent avec la prise du minoxidil ou du finastéride.

De plus, les personnes déconseillées telles que les femmes enceintes ou les enfants doivent respecter l’interdiction des médecins. Il faut aussi savoir qu’il existe plusieurs types d’alopécie. Si vous utilisez ces médicaments alors qu’ils ne sont pas indiqués dans votre type d’alopécie il y a des chances d’obtenir de mauvais résultats.

La grande diversité des traitements contre l’alopécie est un atout remarquable. En effet, chaque individu peut trouver le traitement qui lui correspond vraiment. Il serait même possible de combiner des traitements pour des résultats probants. Bien sûr, le moment venu, il faudrait en discuter avec votre médecin pour éviter tout risque.

Les produits innovants ou la greffe ?

Jusqu’ici la greffe est l’unique solution pour retrouver des cheveux sur les zones touchées. En effet, la greffe consiste à implanter des cheveux sur les parties atteintes du cuir chevelu. Les implants sont des cheveux prélevés chez le même sujet pour une implantation notamment sur les tempes et le front.

Une fois le follicule inutilisable, même ces produits remarquables n’auront pas la possibilité de faire renaître ce dernier. Les produits innovants vont venir compléter la greffe et non pas la remplacer.

En effet, un produit comme le RU 58841 est intéressant pour stopper la chute de cheveux. Mais il arrive qu’on s’y prenne un peu trop tard et que certaines zones restent dégarnies. c’et là que la Greffe viendra compléter le traitement. 

Conclusion

La chute des cheveux semble être à la fin de son règne avec ces produits innovants. Tous à l’origine prévus pour traiter des maladies différentes, le RU 58841, le WAY 316606 et le CB-03-01 donnent des résultats considérables pour la calvitie.

C’est la preuve que des effets secondaires peuvent être à l’origine d’un nouveau traitement. Bientôt en dehors du finastéride et du minoxidil, votre dermatologue pourrait bien vous prescrire ces médicaments. Il faut noter que ces médicaments sont essentiellement utilisés contre l’alopécie androgénique.

Enfin, n’attendez pas d’avoir une chute capillaire pour prendre soin de vos cheveux faites-le au quotidien. Vous pouvez développer une routine de soins capillaires pour des cheveux sains, brillants et bien nourris. Pour ceux qui sont déjà atteint, les solutions innovantes promettent une belle réparation.

Assurez-vous d’obtenir des produits de bonne qualité chez des fournisseurs de confiance. Vous méritez de prendre soin de votre santé capillaire sans causer plus de dommages à votre organisme. Nous vous proposons des laboratoires de confiance pour vous procurez ces produits.

Attention cependant, ces produits ne sont pas approuvés par l’ANSM ou la FDA parce qu’il n’y a pas suffisamment d’étude sur ces produits. Les laboratoires qui vendent ces produits préviennent qu’ils sont seulement pour un usage à but de recherches personnelles, pas pour une cure personnelle. Enfin, chacun fait ce qu’il veut derrière cela. 

Vous voulez lutter contre votre alopécie ?

Ça tombe bien, il existe des solutions :

Un homme heureux aux cheveux en bonne santé